San Pedro de Atacama Celestial Explorations

The complete solution to observe the Atacama sky

Warning

The page you requested is not available in your language so we show you in the default language

Textes pour mécréants: Les alignements planétaires

Published on Thursday 19 May 2011

Le mouvement des planètes sur une semaine.

Vers la mi Mai 2011, Mercure, Vénus, Mars et Jupiter étaient visibles très proches les unes des autres (apparemment bien sûr, elles ne sont pas du tout à la même distance) dans le ciel du matin. J'ai fait plusieurs séries de clichés, ce n'est pas toutes les nuits où l'on peut voir un si beau rassemblement planètaire.

Les clichés ont été fait avec un boitier photographique de marque Canon 5D Mark II, avec un objectif zoom de 24-70mm, utilisé à 24mm et ouvert à F/2.8, 1600 ISO, et un intervallomètre permettant de faire des poses répétées. La première nuit, le 12 Mai, j'ai fait des poses de 30 secondes, la seconde, une semaine plus tard, le 19 Mai je n'ai pu poser que 15 secondes à cause de la luminosité de la lune presque pleine. J'ai repositionné l'appareil photo au même endroit, du moins le mieux possible.

Voici une portion d'image du 12, et une autre du 19, cadrée de la même façon, prise à la même heure, soit 6h00m heure locale.

120520110600
190520110600

Maintenant les 2 mêmes, mais annotées avec le nom d'une étoile (Mu Pisces = Etoile Mu de la constellation des poissons), et les 4 planètes visibles.

120520110600note
190520110600note

On peut voir que sur celle du 12, les étoiles sont plus hautes. Maintenant si on réfléchit, on comprend que c'est parce que la terre est plus basse. La terre tourne autour du soleil, et comme il y a 52 semaines par an, en une semaine, la terre a progressé sur son orbite d'un 52ème de tour. On peut faire le même raisonnement sur les jours, la terre avance de 1/365ème de tour par jour, ce qui correspond à un décalage de 3 minutes 56secondes par 24h. En une semaine, 27 minutes et 32 secondes. Donc si on voulait comparer notre image du 12 avec celle du 19, avec les étoiles à la même position, il faut prendre celle du 19 à 6h00, et celle du 12 à 6h27, sauf qu'à 6h27 heure locale, le ciel est trop brillant le soleil est sur le point de se lever.

On voit nettement le mouvement des planètes, Jupiter est descendue un petit peu, Vénus et Mercure beaucoup, mais Mercure plus que Vénus, et Mars est descendue un peu, mais beaucoup moins que Vénus et Mercure.

En observant ces phénomènes, les anciens ont fait la différence entre les étoiles, "points lumineux fixes, qui tournent autour de nous durant la nuit, mais en faisant chaque nuit un peu plus d'un tour", et les planètes, "points lumineux, mais se déplaçant par rapport aux étoiles". Par ailleurs, ces "étoiles qui bougent" ne bougent que dans un plan bien précis que l'on appelle l'écliptique ou le zodiaque. Aujourd'hui évidemment, on connaît la différence physique entre une planète et une étoile. Une planète parait comme une étoile (comme un point lumineux dans le ciel), mais elle est éclairée par le soleil, puisqu'elle tourne autour. Les étoiles sont d'autres soleils, mais à des distances... astronomiques. D'ailleurs depuis 1995, on a été capable de détecter des planètes autour des autres étoiles, on connaît aujourd'hui (2011) de l'ordre de 1700 de ces "exoplanètes".

Alignements planètaires... La fin du monde arrive, mais pas celle de la connerie humaine, hélas.

La partie amusante pour qui suit l'actualité et qui sait que ceci est le plus beau rapprochement de planètes d'ici pas mal de temps est qu'il n'y aura aucun alignement de planètes durant 2012. Tout le monde parle de 2012, mais pas de cet alignement qui était pourtant très facilement visible. Si vous cherchez sur google "alignement planétaire 2012", il y pas mal de sites qui disent la vérité (il n'y aura pas d'alignement planétaire notable en 2012) et d'autres écrits par des gens qui fument apparemment plein de choses et qui prédisent tout un tas de conneries (en communication scientifique il est important d'utiliser les mots adéquats). On peut néanmoins vérifier la position des planètes à un moment donné sur des sites comme celui ci. Aucun alignement ni rapprochement planétaire en 2012. Et même s'il y en avait, rien ne se passerait, vu qu'il y a en moyenne environ 12 à 13 alignements planétaires plus ou moins serrés par siècle, que "l'attraction des planètes" sur nous est plus que négligeable, et qu'il est largement suffisant de compter sur l'imbécilité des humains pour générer leur propre malheur sans avoir à invoquer des forces inexistantes pour les créer.

L'alignement du soleil avec le trou noir central de notre galaxie...

Par ailleurs pour continuer un peu sur ces débilités de 2012, puisque nous tournons autour du soleil, nous avons évidemment l'impression que le soleil tourne autour de nous. Le "zodiaque" est divisé en 12 constellations (en réalité 13, mais bon....). En Décembre, le soleil passe dans la constellation du Sagittaire, pas trop loin du centre de la galaxie, chaque année, et ne peut en aucun cas être aligné (au sens "passer devant") avec le trou noir au centre de la galaxie (il suffit aussi d'imaginer la connaissance que les mayas avaient de la gravitation, de la notion de trou noir, etc...). De plus le soleil, ces temps çi, passe au plus près du centre galactique le 17 Décembre, et pas le 21... Pour le reste, dans un texte que j'ai sur les "attractions de la lune", j'ai fait un calcul montrant que pour une personne de 80kg, rapporté à la gravité terrestre, le soleil change notre poids de 48 grammes (lorsque le soleil est au dessus de nous, on peut dire que l'on se "sent" 48,42905613 grammes plus léger, et 48,42905613 grammes plus lourd lorsqu'il est en dessous de nous, mais bon 48 grammes, comparés à 80000 grammes pour l'attraction de la terre, on est loin de pouvoir s'envoler). Justement c'est bien le problème on ne se sent absolument pas plus lourd la nuit et léger la journée. Le trou noir central de la voie lactée, tout de même 2.6 millions de fois plus massif que le soleil, mais situé à 25000 années lumières (250 millions de milliards de kilomètres, pas tout à fait la porte à côté), nous soumet à changement de poids incroyable de 4,68345E-11 grammes, soit 46 picogrammes. Et si le soleil venait à être aligné avec le centre galactique, ce qu'il ne peut pas, vu que le zodiaque ne passe pas par le centre du plan galactique, nous serions 48,42905613xx468, etc... grammes plus ou moins lourd, suivant que ce terrrrrible alignement soit au dessus ou en dessous de nous. Bref, ça ne change absolument rien (vous perdez une pellicule de votre cuir chevelu et vous perdez beaucoup plus que 46 picogrammes). Tout ça est une question de croyance de gens débiles et qui n'a aucune base réelle dans le monde réel. Pour information, je reproduis une carte du ciel le 17 Décembre où l'on voit que le soleil est alors en gros à 5° du centre galactique (en gros l'angle sous lequel on voit sa main, doigts serrés à bout de bras), et à 7° du centre galactique le 21 Décembre date de la fin du monde au joyeux pays des golios. Sur cette carte, le soleil est le truc jaune qui ressemble à un soleil et la position du centre galactique est marquée par une croix orange.

ciel17122012
ciel21122012

(Pour info en rouge/orangé, Mars, le rond blanc représente la position de la lune, le point bleu, Vénus et le point brun Saturne). Evidemment ces objets, étant dans le plan du système solaire ne se trouve que le long de l'écliptique, la ligne verte sur la carte). Le truc est que le soleil passe par ce point tous les ans, pas plus et pas moins en 2012.

Les alignements planétaires

Comme chaque planète tourne autour du soleil à sa propre vitesse (Mercure en 88 jours, Saturne en plus de 29 ans) de temps en temps elles passent à proximité les unes des autres, et très rarement une devant l'autre. Ces occultations mutuelles de deux planètes sont très très rares, et une recherche rapide sur internet m'a donné ce lien, qui donne une table de ces phénomènes mutuels. Dans la mesure où les planètes ne sont pas toutes exactement dans le même plan, elles peuvent donc passer l'une à côté de l'autre. On parle alors de rapprochement planétaire ou d'alignement planétaire. Comme je l'ai expliqué plus haut, l'attraction des planètes étant infinitésimale, ces rapprochements n'ont aucune forme de conséquence sur la terre ou sur l'activité des terriens, sauf ceux des astronomes amateurs qui vont photographier ces évenements et qui dont iront se coucher plus tard cette nuit là :).

Généralement les planètes sont distribuées un peu au hasard le long de l'écliptique et de temps à autres on peut avoir plusieurs planètes dans la même partie du ciel. Saturne et Jupiter étant les planètes les plus lentes, et Vénus et Mercure étant en général proche du soleil, on peut assez fréquemment (plusieurs fois par siècle) avoir au moins 4 planètes dans le même "coin" du ciel, au lever ou au coucher du soleil. Jupiter tournant en 11.86 années et Saturne en 29.45, on trouve qu'elles se rapprochent en gros tous les 20 ans (19.86 années, c'est à dire 1/19.86 = 1/11.86 - 1/29.45 ) Donc en gros 5 fois par siècle, on a un rapprochement incluant Jupiter et Saturne et assez facilement une autre planète. Ensuite tout dépend aussi des "exigences" que l'on a :). Il est vraissemblable que durant l'histoire du système solaire on n'ait jamais eu une fois toutes les planètes exactement alignées, vénus cachant mercure, lui même devant mars et mars cachant jupiter cachant lui même saturne. Si par contre on souhaite savoir quand quelques planètes seront dans la même zone du ciel, disons 45°, là, les "alignements" sont beaucoup plus fréquents. Donc voilà, tout dépend, il est en gros impossible d'avoir toutes les planètes exactement alignées, et avoir 2 planètes dans le même coin du ciel, ça arrive très fréquemment. Si on se limite par exemple à 10° (en gros la longueur de votre main tenue à bout de bras), les alignements sont beaucoup plus rares. En ce moment, Saturne est à côté de l'étoile Porrima de la vierge, et en recherchant la date de la prochaine rencontre, j'ai trouvé indépendamment le prochain alignement planétaire notable, le 8 Septembre 2040. En fait une bonne semaine avant et une bonne semaine après toutes les planètes seront très proches les unes des autres, la date où toutes les planètes seront le plus proche est le 8 Septembre, et, circonstance exceptionelle, ce soir là, la lune sera de la partie. Patrick Rocher de l'Institut de Mécanique Celeste et Calcul d'Ephémérides à écrit ce document qui explique tout celà très bien. Comme on le voit les alignements planétaires du passé sont tous à des dates complétement aléatoires, et aucune chose précise ne s'est passé à ces dates. Le document de Patrick Rocher donne la date des alignements planétaires les plus notables depuis l'antiquité, et comme on peut le voir, chaque fois qu'il y a eu un alignement planétaire, l'histoire l'a très bien notée, il s'est passé énormément de choses ces années là :) (second degré, ce sont des dates complétement anodines, rien de particulier ne s'est passé ces années là.... 332, 710, 1186, autant de dates qui sont restées dans l'histoire... Preuve que...

Date UT Diamètre
minimum
Elongation
au Soleil
26 février -1952 21h 4° 22' 27° ouest
28 mai -1058 17h 6° 27' 21° est
25 mars -184 5h 6° 44' 27 ouest
27 juillet -144 0h 9° 57'  
28 novembre -46 15h 9° 23' 15° ouest
4 octobre 332 11h 8° 43' 10 ouest
26 juin 710 3h 5° 55' 19° est
17 septembre 1186 10h 8° 52' 1° est
8 septembre 2040 0h 9° 18' 21° est

 

J'espère encore être du monde ce soir là car ça sera bien beau à voir.

08092040

En début de nuit (le soleil est sous l'horizon), nous verrons de bas en haut Jupiter, Mercure, Saturne, la Lune, Vénus et Mars. Le 1er Septembre, toutes les planètes sont dans moins de 10° et Vénus et Jupiter seront à moins de 10 minutes d'arc l'une de l'autre.

La partie peut être un peu triste est que aujourd'hui très peu de personnes savent reconnaître une planète dans le ciel, savent qu'une planète se voit comme une étoile, sauf qu'elle bouge parmi les étoiles, et dans une seule "bande" dans le ciel. Par contre, des idiots incapables de reconnaître une planète dans le ciel mais qui partent en délires sur l'influence des planètes et d'autres calembredaines, ça par contre, on en trouve en quantité.

Dommage d'avoir tout fait pour perdre le contact avec le reste de l'univers.

Share this page

Contact Us

  • Address: Caracoles 400-2, San Pedro de Atacama, Chile
  • Email: infoSPAMFILTER@spaceobs.com
  • Phone: +56 (55) 2 566 278
  • Cellphone: +56 (9) 5217 3959 - No Whatsapp
  • Website: www.spaceobs.com

Next moons

15-12-2018
11:49 UT.

22-12-2018
17:50 UT.

29-12-2018
09:36 UT.

06-01-2019
01:29 UT.

Sponsors