San Pedro de Atacama Celestial Explorations

The complete solution to observe the Atacama sky

Warning

The page you requested is not available in your language so we show you in the default language

Skypointer

Published on Tuesday 10 December 2013

En voilà un jouet qu'il est bien !.
C'est un laser vert (532nm de longueur d'onde), pulsé, mais assez rapidement pour avoir l'impression de continu, qui fait 5mW de puissance (un pointeur laser normal fait typiquement 10 fois moins). C'est violent en plein jour. Il ne faudrait pas le prendre dans les yeux....

La nuit, on peut voir le faisceau directement dans le ciel, et ca permet de pointer les étoiles directement lors d'animations astronomiques. En partie parce que l'oeil est plus sensible au vert la nuit, en partie parce qu'il éclaire bien. Combien de fois n'a t'on pas tenté de montrer cette étoile "là", en l'autre en dessous de celle là, à des gens qui n'étaient pas sur la bonne étoile...

Sans parler du côté Jedi, c'est hyper pratique pour montrer les constellations, et un peu plus :

On peut par exemple d'une main, regarder aux jumelles tel objet, le pointer avec l'autre main au laser, ce qui permet aux gens de trouver l'objet eux aussi. On éteint le laser, et tout le monde voit l'objet. Le trait apparait comme s'arrêtant quelque part sur la voute céleste et il n'y a pas de problèmes de parallaxe pour les gens qui sont autour de vous (j'imagine qu'une personne à 500 mètres ne verrait peut être pas au même endroit que vous, mais sans l'avoir testé). Si vous avez déjà tenté de montrer M31 aux jumelles (sans trépied) à quelqu'un qui n'avait jamais observé, vous comprendrez facilement. Il y a une chance non négligeable qu'il commence par la mauvaise étoile, et ne trouve rien. J'ai pu montrer à un groupe des objets tels que M27 (difficile à voir pour le néophyte, pas d'alignement d'étoiles brillantes) et bien d'autres choses. C'est bien pratique pour l'animateur, mais aussi pour le public qui s'y retrouve d'un coup beaucoup plus facilement.

Je m'en suis servi aussi pour aligner ma monture. En collant le laser sur la table équatoriale de la monture on voit tout de suite où l'on pointe et on peut bouger la base du télescope pour se régler très précisèment, là aussi en vérifiant aux jumelles (surtout ici où l'étoile polaire est une magnitude 5 difficile à voir à l'oeil nu).

Par ailleurs le fabricant (Howie Glatter) vend aussi un petit support permettant de l'utiliser comme chercheur, ou pointeur si on prèfère, sur un instrument principal. C'est une option supplémentaire par rapport à des accessoires comme le Telrad par exemple. Même si c'est plus cher que le Telrad, je considère que ca a été de l'argent bien dépensé.

Prix :

A titre d'information, il coûte actuellement 185 dollars, plus le port (25 dollars pour arriver au Chili), plus les taxes (50 dollars ici).

Paiement :

Pour l'achat, je me suis enregistré auprès de Paypal. Il faut remplir leurs pages webs : Cliquer sur "signup for your free Paypal account". Cliquer ensuite sur international sign up, choisir le pays, rentrer les informations, donner un mot de passe, choisir quelques questions permettant de vous retrouver votre mot de passe si vous le perdez, accepter les conditions, et on finit enfin par donner son numéro de carte bleue. Ils prennent immédiatement quelque chose comme 5 dollars sur votre compte pour vérifier que tout marche bien, soustrait de votre première commande. Quelques jours plus tard, vous voyez que les 5 dollars ont été retirés sur votre compte, et il y a aussi votre numéro de client à 4 chiffres. Vous pouvez alors retourner sur leur page web, et donner votre numéro de client pour faire l'enregistrement final de votre compte. Ensuite, vous pouvez demander le versement de telle somme à telle personne (en donnant l'email). Ca a été très facile à faire. En gros une semaine pour arranger l'histoire de Paypal, et une autre pour le recevoir au Chili, envoyé par avion. De plus cette procédure permet également de verser instantanément de l'argent à des personnes aux USA (achat de matériel d'occasion sur astromart par exemple).

A l'utilisation :

Même dans le ciel bien pur du Chili on voit bien la trace. Les piles durent assez longtemps. J'ai fait plusieurs scéances d'observation et joué pas mal aussi avec hors de ces observations, et pas encore de signe de fatigue. Il fonctionne avec deux petites piles AAA.

Quelques images :

Le laser est livré dans une petite boite métallique, façon étui à lunettes. Le corps du laser est métallique, c'est du solide (même s'il est recommandé de ne pas le laisser tomber par terre).

Une pose de 15 secondes sur Orion (vu d'ici, un peu la tête en bas, mais on s'y fait), avec le laser pointé 5 secondes dans le coin de M42, ca donne un peu l'impression qu'on a en visuel sur le ciel. Canon powershot A40. L'appareil posé sur le sol, tenu à la main (ca se voit sur les images), et laser tenu lui aussi à la main.

En conclusion :

Sans vouloir en faire de trop, c'est vraiment un must (que dis-je un MUST, ca devrait être la première chose à acheter) pour celui qui fait de l'animation astronomique, et un bel accessoire pour le télescope de l'observateur solitaire :-)

Depuis :

J'ai ouvert un observatoire public, et je m'en sers tous les soirs où il fait beau, soit en gros dans les 25 nuits par soir, pendant environ 2 à 3 heures. Je l'utilise maintenant avec des piles rechargeables de 750 mAh. Elles durent en gros une séance, et je dois les recharger tous les jours. Je ne suis pas arrivé à trouver des piles rechargeables de plus de 900 mAh, que je n'ai pas acheté, la différence avec les 750mAh n'étant pas flagrante. Pour le reste, il est un peu limite pour l'utilisation lors des soirs où la lune est importante. J'ai bien utilisé ce laser, et il est tombé de nombreuses fois par terre. J'ai eu aussi des pbs avec l'interrupteur, dont le bouton tient maintenant avec un scotch. Il va partir en réparation. Entre temps, j'ai recherché chez les différents fabricants pour un laser plus puissant, et avec des piles plus grosses. J'ai regardé du côté de l'Astro aimer (voir les pubs dans Sky and Telescope) qui annonce une durée de plusieurs heures, mais renseignement pris, il utilise des piles non rechargeables et qui en plus valent assez cher (par ici il faudrait compter dans les 100 francs par semaine de piles). J'ai expliqué mon problème à Howie Glatter qui m'a parlé d'un laser de 20mW, utilisant des piles AA normales. Il s'appelle le Aqualaser, parce qu'il est muni de joints toriques permettant son utilisation sous l'eau (je ne vois pas l'utilisation typique, il doit bien avoir des gens qui s'amusent avec un laser sous l'eau ? ). Je l'utilise avec des piles rechargeables de 1800 mAh, qui durent elles aussi une séance, et parfois moins. Il est plus gros, ce qui facilite sa prise en main avec des gants, et surtout bien plus puissant. L'interrupteur est aussi de meilleure facture, et il devrait me durer plus longtemps.
Entre temps, j'ai appris aussi que le skypointer normal (qui a baissé de prix à 165 dollars) et augmenté de puissance (typiquement entre 5 et 10 mW) peut être sélectionné, et il faut voir avec le vendeur ce qu'il a en stock. Par moment, il a des lasers jusqu'à 45mW en stock. Ces lasers ne consomment pas plus, c'est juste le cristal du laser qui est plus puissant. Ils valent 10 dollars par milliwatts supplémentaires au dessus de 9W (donc un laser de 19mW couterait 100 dollars de plus que le normal). On a vite fait de mettre 500 dollars dans un tel laser, mais d'un autre côté, ils sont nettement plus puissants que la version normale, et la différence de prix me semble peu par rapport à avoir un laser que tout le monde peut voir.

Share this page

Contact Us

  • Address: Caracoles 166, San Pedro de Atacama, Chile
  • Email: infoSPAMFILTER@spaceobs.com
  • Phone: +56 (55) 2 566 278
  • Cellphone: +56 (9) 98 17 83 54
  • Website: www.spaceobs.com

Next moons

28-03-2017
02:59 UT.

03-04-2017
18:40 UT.

11-04-2017
06:09 UT.

19-04-2017
10:00 UT.

Sponsors