San Pedro de Atacama Celestial Explorations

La solution complète pour observer le ciel d'Atacama

Comment planifier un voyage astronomie au Chili en venant à Atacama Lodge

Préparation :

La première chose est évidemment de regarder les dates de nouvelles lunes. Eviter aussi Janvier Février qui sont les mois où la probabilité de beau temps est la plus faible. Non qu'elle soit nulle, en Janvier 2010 nous avons perdu 3 nuits dans le mois. Mais par exemple en Janvier 2017, nous avons eu trois semaines de ciel bouché. Et entre Janvier 2011 et Février 2011, 5 semaines de mauvais temps continu. En 2014, aucune nuit perdue...  A l'inverse, si vous pensez aller du côté de La Serena, sachez que c'est plutôt Juillet Août qu'il faut éviter, vu que c'est l'hiver et que la neige dans les Andes est fréquente à cette époque. Ensuite décider de ce que vous souhaitez voir le plus. La voie lactée au plafond (Mai Septembre), ou le pôle galactique sud et les nuages de Magellan (Septembre fin de nuit, Décembre), à vous de voir avec votre programme de planétarium favori. Une dernière chose, en hiver (donc en gros de mi Mai à fin Août), les températures nocturnes sont généralement négatives. Si vous êtes préparés pas de problèmes. Pour les observations photographiques ce n'est pas trop un problème dans la mesure où on peut programmer une série de poses, et rentrer au chaud ensuite, mais pour les observations visuelles, il faut être vraiment bien équipé, en fin de nuit au cœur de l'hiver on a souvent dans les -15° ici.

Voyage jusqu'au Chili :

Une fois des dates possibles déterminées, écrivez nous pour connaître nos disponibilités. Un an à l'avance est nettement plus sûr qu'un mois à l'avance, en particulier si vous venez avec un groupe assez grand. En ce qui me concerne, je trouve plus cool de venir en couple, même si votre conjoint n'est pas trop astronome, il y a énormément de choses à voir par ici, même pour le ou la non astronome. Vous pouvez éventuellement consacrer quelques jours à l'astronomie, et le reste au tourisme. Une autre combinaison intéressante est de venir en groupe de 4, de manière à partager une lodge, la location de véhicule, etc....

Une fois que votre groupe est déterminé, et que vous savez lorsque vous voulez venir, et aussi qu'il est possible de venir :), il faut :

- Prendre un billet d'avion jusqu'à Santiago du Chili. Depuis peu il existe des vols directs de Lima (Pérou) jusqu'à Calama. Mais depuis l'Europe, le plus simple est de venir via Santiago. 

- Prendre un billet d'avion de Santiago à Calama. Latam ne permet pas d'acheter les billets économiques (non remboursables) depuis l'étranger, donc les prix sont relativement élevés. Si vous achetez sur sky airlines, en payant par paypal vous pouvez disposer des prix accessibles aux chiliens. La seule raison pour laquelle vous ne souhaiteriez pas voler jusqu'à Calama est si vous souhaitez visiter le Chili en remontant jusqu'à ici en prenant plusieurs jours. Vous pouvez par exemple passer à La Serena et y visiter les observatoires qui sont aux alentours (Cerro Pachon, Cerro Tololo, Las Campanas et La Silla). Ces observatoires peuvent être visités sur demande, mais souvent seulement durant le week end, ce qui rend les choix difficiles. Vous avez les informations pour la visite sur cette page. L'observatoire de Paranal est proche de Antofagasta, et ne se visite que les week-ends. ALMA est très proche de San Pedro et le centre de contrôle se visite les week ends, mais comme Paranal, sur réservation. Dans tous les cas de figures, si vous ne prenez pas l'avion, ne voyagez pas en voiture, nous sommes tout de même à 1600km de Santiago, et il est bien mieux de venir en bus, les services de bus au Chili étant bien développés. Le prix, pour un bus confortable est en gros le même prix que l'avion si réservé à l'avance. Si vous voyagez par bus, il vous faut prendre une navette de l'aéroport jusqu'à la "Estacion central" et trouver à l'arrière de la station le terminal "San Borja", et de là prendre un bus. Faire attention dans ces lieux publics, vous arrivez comme un touriste, bien chargé de valises et autres sacs photos bien apparents, je connais plusieurs cas de personnes qui se sont fait voler leur matériel dans un moment d’inattention (vous venez d'un vol international, avec plusieurs heures de décalage horaire, vous êtes vraiment la cible idéale). Idem si vous louez une voiture, ne laissez jamais la voiture seule sur un parking s'il y a des valises à l'intérieur. Si vous prenez l'avion de Santiago à Calama, il suffit de récupérer vos bagages, passer la douane, sortir du terminal, marcher 50m, prendre l'ascenseur, et vous êtes dans le terminal national, checker vos bagages, et prendre l'avion jusqu'à Calama. Assez facile, même pour quelqu'un qui ne parle pas espagnol. La préparation de votre voyage implique aussi que vous portiez attention aux jours fériés locaux. La plupart des chiliens vont visiter leur famille durant les fêtes, et les bus sont pris d'assaut. J'ai eu ce genre de désagrément dans le passé, où soit on ne trouve aucun ticket disponible, ou alors en bus "ejecutivo", à savoir coincé dans un petit siège pendant des heures et des heures. Voir ici

Une fois presque sur place :

- En fonction de ce que vous souhaitez faire ici, vous pouvez décider de venir via une navette depuis l'aéroport de Calama jusqu'à San Pedro de Atacama (15000 pesos début 2014). Transvip.cl ni aucune des compagnies réalisant les transferts depuis l'aéroport à San Pedro n'acceptent plus de venir jusqu'à chez nous. Il faut alors leur demander de vous laisser près de la "feria artesanal" de façon à pouvoir prendre un taxi jusqu'à chez nous. Les taxis ne fonctionnant pas la nuit, il vaut mieux prévoir d'arriver avant 20h. Si vous faites partie des stakhanovistes de l'observation qui vont rester du coucher au lever du soleil dehors et dormir durant la journée, il est préférable de juste prendre un taxi pour aller en ville de temps en temps. Si par contre vous souhaitez visiter les environs, il est plus que préférable de louer une camionnette 2x4 (le 4x4 n'est pas réellement utile, sauf quand il pleut). Les prix actuels sont dans les 50000-70000 pesos par jour. Vous pouvez utiliser des sites comme www.xe.com pour faire les conversions de devises. Vous pouvez louer depuis l'aéroport de Calama (Hertz, Avis, etc...). Je ne recommande plus Alamo car leur agence est dans Calama, il faut sortir de l'aéroport, prendre un taxi, aller jusqu'à leur agence, galérer en gros une heure pour faire ce que les autres agences qui sont à l'aéroport font en 10 minutes. Une petite voiture est suffisante pour aller de Calama aux lodges, et à San Pedro, mais pas pour monter dans l'altiplano hors des routes goudronnées. Europcar est la seule agence de location de véhicule à San Pedro, mais il faut savoir qu'ils sont fermés les dimanches et lundis. On peut aussi louer une camionnette à une personne privée (avec contrat de location, etc...), un peu moins cher, mais faisable. Nous contacter.

- Atacama Lodge est une lodge, donc, pas un hôtel, nous ne pouvons pas servir de nourriture. Les lodges ont une cuisine équipée, et une terrasse avec barbecue (que nous vous recommandons de ne pas utiliser la nuit :)). Vous pouvez acheter des victuailles soit à Calama (moins cher) soit à San Pedro, à 6km d'ici. Vous pouvez aussi décider d'aller manger à San Pedro où il y a des dizaines de restaurants. En tant qu'astronome, acheter de quoi faire un snack de minuit est quand même bien pratique.

- Au niveau des lodges, nous avons actuellement quatre types de lodges :

Les deux "petites lodges" ont une cuisine, une salle de bain et une des lodges possède une chambre avec un lit double (pour un couple) et l'autre une chambre avec deux lits individuels, que nous pouvons accoler. Il y a aussi sur le côté des lodges de petites huttes (donc une pièce circulaire avec un toit en chaume, confortable, avec 2 lits individuels). Ces huttes sont plus adaptées pour des adolescents qui viennent avec leurs parents, mais peuvent le cas échéant servir à d'autres personnes durant l'été (pas de chauffage). Il n'y a qu'une salle de bain dans ces lodges, donc les habitants des huttes doivent se rendre dans la lodge pour utiliser la salle de bain. Celle ci est équipée d'une baignoire avec hydromassage. Le prix actuel de ces lodges est de 90000 pesos par nuit, 100000 si la hutte est utilisée. Nos deux petites lodges ont une terrasse en commun avec une magnifique vue sur les volcans.

Les "grandes lodges" ont une chambre avec lit double et une chambre avec trois lits individuels. Une salle de bain (avec hydromassage), une cuisine, une terrasse privée, vous pouvez voir des images sur la galerie du site web. Le prix en 2019 est de 140000 pesos par nuit.

La lodge club est une lodge avec une grande chambre contenant cinq lits individuels. Elle a une grande salle de cuisine, une salle de bain plus simple (juste une douche) et se loue 100000 pesos par nuit. Cette lodge est plus adaptée aux astronomes amateurs (grande terrasse, grande table).

La piscine ne fonctionne que les mois d'été (Décembre à Février)

L'électricité au Chili est 220 volts 50 hertz. Les prises sont compatibles avec les "petites" prises françaises plates (pas les circulaires). Nous avons de toute façon des adaptateurs universels à la demande.

Location de matériel d'observation :

Nous louons du matériel d'observation, mais vous l'utiliserez seul, sans guide, donc vous devez être indépendants, savoir utiliser ce matériel, savoir quoi observer, etc... Dans le cas contraire, c'est une expérience assez frustrante. Un peu comme louer une voiture sans avoir conduire ni où aller... Donc ces locations sont plutôt pour des astronomes amateurs avertis, et pas pour des débutants, qui vont perdre leur temps (et leur argent) face à un télescope qu'ils ne sauront pas utiliser.

- Vous pouvez décider d'observer toutes les nuits, ou de vous concentrer sur quelques nuits, rester chez nous, ou prendre un hôtel plus économique sur San Pedro durant une seconde partie de votre séjour dans le désert. Vous pouvez également continuer votre voyage vers d'autres destinations.

- Nous ne louons le matériel qu'aux personnes qui résident aux lodges.

- Observations visuelles : Vous êtes les bienvenus si vous souhaitez observer avec vos télescopes. Actuellement nous disposons d'un télescope azimutal de 50cm de diamètre. Ce télescope est équipé de 3 oculaires à grand ou très grand champ (Nagler, Ethos ou Explore Scientific 100°), un Paracorr, un filtre nébulaire, un escabeau, un table et une chaise. Il a aussi des cercles digitaux de marque Nexus avec la connection wifi. Vous pouvez alors amener votre tablette ou téléphone et grâce à un logiciel genre Sky Safari disposer d'une carte du ciel digitale où se voit la position actuelle du télescope. La location est de 60000 pesos par nuit. Nous pouvons également louer les télescopes utilisés durant les tours, mais après les tours, nous avons plusieurs petits télescopes, 2 télescopes de 45cm, 2 télescopes de 60cm et un télescope de 72cm, ils se louent respectivement 30000 pesos, 40000 et 50000 pesos la demi nuit. Nous ne louons pas de télescopes en dehors de notre propriété.

- Observations photographiques : Là aussi vous pouvez venir avec votre monture. Si vous séjournez aux lodges, le cas échéant nous pouvons vous prêter des contrepoids (nous préciser à l'avance le diamètre de l'axe de votre monture et le poids nécessaire) et un trépied. Nous vous arrangeons un endroit avec chaise, table, électricité. Installée dans notre propriété, vous pouvez la laisser en station tout le temps de votre séjour. Pour ceux qui veulent juste faire du grand champ, nous pouvons louer un trépied photo avec un petit star tracker (va bien pour quelques minutes de pose avec un objectif à grand angle). Il est nécessaire de savoir comment aligner cette monture sur le pôle céleste sud, voir ici. Nous disposons d'un Vixen Polarie, d'un iOptron star tracker et d'un Star Adventurer de Skywatcher (5000 pesos par nuit pour les premiers, 10000 pour le troisième). Les deux premiers conviennent bien pour la photo grand angle (disons au maximum 135mm de focale) et jusqu'à 300mm, plutôt le Star Adventurer. Au niveau monture nous pouvons vous louer une petite monture HEQ5 goto avec une rotule (c'est une combinaison qui irait bien jusqu'à 200mm de focale, et poses de quelques minutes). On peut aussi monter un petit télescope sur cette monture. Voir avec nous les combinaisons disponibles. La pratique nous a montré qu'il était assez difficile de louer de gros télescopes photographiques, parce qu'en un temps limité il est difficile de maîtriser l'ensemble de l'instrument (pointage automatique, guidage automatique, focalisation, acquisitions, etc...). Ou dit autrement, ça fonctionne beaucoup mieux si la personne retrouve exactement son instrument avec ses logiciels et beaucoup plus difficilement lors que les logiciels et les instruments sont différents. Et ça marche beaucoup mieux si au bout du compte je reste toute la nuit avec la personne qui a loué le télescope pour lui faire ses photos. Sauf que hélas, je n'ai pas le temps de le faire ayant du travail par ailleurs. et au bout du compte payer assez cher pour un instrument que l'on ne va pas arriver à maîtriser et ne sortir que quelques images floues ou mal guidées, c'est assez frustrant. Donc je préfère largement louer du petit matériel qui donne facilement des images que des instruments difficiles à utiliser.

A visiter sur place :

Aux alentours de San Pedro, il y a de nombreuses choses à voir, et à ne pas manquer. Je ne peux que vous encourager à rechercher ces sites sur google ou autre.

- Vallée de la lune (désert local, très belles couleurs au coucher du soleil, avec au centre un cratère, mais rien à voir avec la lune, sauf pour ceux qui ne connaissent pas la lune)

- Lagune Tebinquinche ( très belle au coucher du soleil, avec une grande plage de sel, blanche, la lagune bleue et les Andes et le camp de base de l'observatoire ALMA derrière)

- Lagunes Miniques et Miscanti (lagunes d'altitudes, fantastiques en été après la neige, peut faire partie d'un tour dans les altitudes durant toute la journée)

- Lagune Chaxa et Salar de Atacama (ballade facile depuis les lodges)

- Geysers du Tatio (11% des geysers dans le monde, pas comme le old faithful à Yellowstone, mais impressionnant)

- Thermes de Puritama (à faire absolument, une petite rivière d'eau chaude, 33°, sur le cours de laquelle plusieurs petites piscines ont été aménagées)

- Pukara de Quitor, Katarpe et aldea de Tulor (sites archéologiques locaux)

- Salar de Tara (très beau, peu fréquenté)

- Cratère d'impact de Monturaqui (300m de diamètre, à 70km d'ici)

- San Pedro lui même, petit village typique

A visiter dans la suite de votre voyage :

- Tour de 4 jours au salar d'Uyuni (150 dollars pour 4 jours, conditions assez rudes, mais paysages d'une beauté incroyable)

- Torres del Paine (Patagonie, second endroit plus visité au Chili)

- Ile de Pâques (à partir de Santiago, prix dépendant de la saison, quelque chose à voir au moins une fois dans sa vie)

- Antarctique (à partir de la Patagonie, cher, mais même remarque que la ligne plus haut)

- Argentine (Santiago, Buenos Aires, Chutes d'Iguazu, Baie de Valdes, baleines, plus au sud, Perito Moreno, glacier fantastique)

- Pérou (Macchu Picchu, Lac Titicaca)

- Equateur (Galapagos, jungle, volcans)

En espérant que ce texte vous donne quelques informations sur la meilleure manière de préparer votre voyage sous un vrai ciel. Pour plus d'informations, nous contacter par email.

Nous contacter

  • Adresse: Réservations par internet seulement
  • Email: infoSPAMFILTER@spaceobs.com
  • Teléphone: No telephone
  • Portable: No telephone
  • Site Internet: www.spaceobs.com

Prochaines lunes

04-12-2021
07:44 UT.

11-12-2021
01:37 UT.

19-12-2021
04:37 UT.

27-12-2021
02:26 UT.

Sponsors