Procédure pour rédiger une citation d'astéroïde


Lorsque l'on a découvert un astéroïde et que celui ci est numéroté par le Minor Planet Center, il est possible de proposer un nom à l'Union Astronomique Internationale. Cette proposition doit se faire via une citation, expliquant le choix du nom.

Cette citation, ainsi que le choix du nom est le privilège du découvreur, qui est la personne qui a fourni le plus d'observations ayant permis les autres identifications de l'objet. En effet, avant que la qualité des élements orbitaux de l'astéroïde soit suffisante, il faut typiquement que l'objet ait été observé à trois oppositions différentes. Généralement ces observations proviennent de différents observatoires, et c'est à celui qui a permis l'identification des autres mesures à qui revient la numérotation. A noter également que le découvreur de l'objet est l'observateur principal, typiquement, celui dont le nom figure dans l'entête des mesures envoyées au MPC, et pas au responsable de l'observatoire, ceci pour ne pas citer un exemple récent où des citations ont été envoyées sans que le découvreur n'en soit informé.

En pratique, il existe un certain nombre de règles. On les trouve sur la page du Minor Planet Center "Guide to Minor Planet Astrometry". Ces règles sont pour la plupart évidentes et relèvent du bon sens.

Il existe par contre des règles de syntaxe propre à la rédaction de la citation, qui sont strictes. Si votre citation ne suit pas à la lettre ces règles, qui doivent être évidentes pour quelqu'un qui fait du Fortran depuis son plus jeune âge, il est probable que votre citation mettra plusieurs mois à être acceptée, tout simplement parce qu'il faudra qu'une personne retravaille votre citation, et que celà prend du temps.

J'ai écrit cette page pour expliquer ces règles. Il est également clair qu'il faut que la citation soit écrite en anglais, donc pas en franglais. Il peut être utile de la faire relire par un anglophone avant envoi.

La citation doit être envoyée par courrier électronique à : mpc@cfa.harvard.edu. Il ne faut pas attacher de document word, mais inclure le texte des citations dans le corps de l'email.


Exemple de citations donné par le Minor Planet Center :

         1         2         3         4         5         6         7         8
12345678901234567890123456789012345678901234567890123456789012345678901234567890
Flagsymphony           6582   Flagstaff Symphony Orchestra
(6582) Flagsymphony = 1981 VS
     Discovered 1985 Nov. 5 by E. Bowell at the Anderson Mesa Station of
the Lowell Observatory.
     The Flagstaff Symphony Orchestra is celebrating its 50th season in
1999-2000. It is considered by many to be the best symphony orchestra in
a small community in the U.S.A.
Baton Rouge           11739   Louisiana state capital
(11739) Baton Rouge = 1998 SG27
     Discovered 1998 Sept. 25 by W. R. Cooney, Jr. and M. Collier at Baton
Rouge.
     Baton Rouge, the Louisiana state capital, is located on the banks of
the Mississippi river and derives its name, French for ``red stick'', from
an Indian marker at the site seen by a French expedition in 1699. The
city is home to the Highland Road Park Observatory, where this minor planet
was discovered.

Les deux premières lignes ne sont pas à envoyer au MPC. Elles servent simplement de marqueur dans l'exemple.
On peut voir que :

  1. Les deux citations sont séparées par une ligne vide (dans le cas où l'on envoit plusieurs citations dans le même message).
  2. Les lignes sont formatées à gauche, et ne doivent pas dépasser la 78ème colonne.
  3. Les mots ne doivent pas être césurés (hyphenated en anglais).
  4. La première ligne de la citation, appellée en anglais "index entry", consiste en le nom de l'objet, suivi du numéro, dont le dernier caractère doit tomber colonne 27 suivi, à la colonne 31 d'une description rapide de l'objet (french town par exemple pour une ville française, amateur astronomer s'il s'agit d'un de vos amis astronome amateur, etc...).
  5. Après une ligne d'espace, le numéro de l'objet entre parenthèse, puis au huitième caractère, le début du nom de l'objet, suivi d'un espace, d'un signe égal, d'un espace, puis de la numérotation provisoire de l'objet.
  6. La mention de la découverte, avec la date dans le format utilisé ci dessus, le nom du découvreur, et le lieu de découverte. Normalement tout tient sur une ligne (commencant à la sixième colonne). Toute nouvelle ligne reprend à la première colonne.
  7. Le corps de la citation doit faire moins de 4 lignes telle que publiée dans les "Minor Planet Circulars". Je n'ai pas trouvé de règles précises. Dans l'exemple ci dessus il est dit que la première citation prend 2.2 lignes et la seconde 3.8 après publication. J'en conclus qu'en gros la citation doit faire moins de 5 lignes ne dépassant pas la colonne 78...
  8. Les accents : sujet particulièrement sensible pour les francophones. Ils doivent être écrits à la façon TeX (un éditeur professionnel beaucoup utilisé par les astronomes), ainsi Sèvre devrait être écrit S\`evre. C'est hélas une manière de décourager l'utilisation des accents. Le MPC possède une page expliquant la manière de remplacer les accents en format TeX.
  9. Les guillemets : comme dans l'exemple entourant ``red stick'', il faut utiliser deux accents graves avant le mot, puis deux accents aigus après. Sur un clavier français, il faut utiliser Alt 7 et Alt 4 (caractères ASCII 96 et 39 ).

Autre règles :

Les noms ne peuvent être les noms de personnages politiques ou militaires, sauf s'ils sont décédés depuis plus de cent ans (imaginez par exemple un astronome allemand ayant souhaiter nommer un astéroïde pour Hitler en 1932 par exemple ). On ne peut pas nommer un astéroïde Jésus car il n'est pas encore décédé :-), ou Elvis, pour la même raison.

Les règles pour écrire la citation disent qu'elle doit être brève et précise. Qu'elle doit éviter les remarques politiques ou la contreverse. Que le but de nommer un astéroïde est l'identification future de l'objet pas la commémoration.

Ils doivent éviter la polémique notamment dans le contexte international. Le comité de nomenclature des petits corps du Système Solaire comprend à cet effet des représentants de plusieurs pays et cultures.

Le nom ne doit pas s'approcher d'un nom existant. Il faut donc par conséquent vérifier dans la liste alphabétique des noms d'astéroïdes que le nom que vous choisissez est unique ou presque. J'ai du ainsi nommer 4892 Chrispollas, parce que Pollas ressemblait trop à 2 Pallas (ou encore 4404 Enirac, parce que 832 Karin et 491 Carina existaient déjà).

Il existe finalement certaines règles pour la nomination d'astéroïdes particuliers. Les astéroïdes géocroiseurs notamment doivent porter des noms de divinités. Les noms d'astéroïdes troyens doivent porter des noms des héros de Homère, etc...

Un découvreur donné ne peut soumettre que deux astéroïdes tous les deux mois.

Dans le cas où il y a un problème, le MPC vous proposera une modification éventuelle.