Préavis : Ce texte n'est pas un texte pour bisounours. J'ai tendance à appeler quelqu'un qui croît en des conneries... un con. C'est relativement simple.


2012... La fin du monde...

Voilà un bon symbole de l'échec du système d'éducation dans nos pays. A plusieurs titres :

- Nous n'arrivons pas à donner un minimum d'éducation scientifique à une bonne proportion de la population. Et ce minimum d'éducation scientifique peut servir dans la vraie vie, par exemple à donner un minimum d'esprit critique, être capable d'analyser une information, s'informer, etc... Et là, sur 2012 on parle de quelque chose de flagrant, il y a fallu peu d'années à une bande d'espagnols pour démonter cette société primitive, et certains vont imaginer que ces cul terreux primitifs de mayas arrivaient à prévoir le futur... Balaise quand même...

- On peut arriver à croire à de grosses conneries, celle là ou d'autres (astrologie, ovnis, religion), et, en plus, ne pas garder ça dans sa sphère privée (droit à la revendication de ses débilités), et donc diffuser ses angoisses personelles sur internet ou ailleurs. Nous arrivons à un point où créer un site web est parfaitement accessible à des imbéciles. Il est également facile d'aller lire ces sites. Là où on passe le cap est lorsque l'on commence à croire aux délires étalés sur ces sites... Il faut aller passer quelques heures sur les sites webs des néomayas, des "conspirationnistes" pour voir qu'au delà de la faillite du système d'éducation, celle de la santé est concernée, il y a des gens qui devraient réellement être enfermés dans des institutions.

- Plus grave encore, notre société laisse des postes importants à d'autres ignares scientifiques. Si une partie de ces délires se propagent sur la toile, ils se propagent aussi à travers des médias classiques, preuve que les responsables de ces médias sont également des imbéciles. Celà va (nous sommes bien en 2012) des journaux qui passent des horoscopes (oui, oui, la position des planètes situées à des millions de km de nous influe sur notre vie..., c'est celààà ouiii....), à ceux qui se sont faits les relais de ces débilités mayennes.

- Au delà de tout celà, on est, au 21ème siècle, toujours en train de croire des prophéties, une bonne partie du monde croit en la bible, au coran, à la torah, vit dans le monde moderne, mais sur des bases venues de la préhistoire. On croit à "la fin du monde", toute surnaturelle, mais finalement sans se préoccuper de résoudre les vrais problèmes qui sont les nôtres. Les problèmes actuels sont la surpopulation, le gaspillage des ressources naturelles, le réchauffement climatique, et pas la fin du monde prévue par des bâtards de mayas. On entrevoit la gravité du problème lorsqu'on sait qu'une bonne partie des fondamentalistes religieux pensent réellement qu'il y aura un armageddon, un retour de dieu sur terre, etc... ils ne sont pas très loin des mayas, etc.. .(si, si, il y a de gros débiles qui se font sauter en pensant aller au paradis, etc...). Imaginer que ces croyances ridicules sont sans conséquences est faux.

- Elle dénote la capacité du public imbécile (cette partie du public qui est formée d'imbéciles) à aller chercher de l'information fausse, sans prendre en compte des indicateurs simples. Par exemple, si en 2011, les banques offrent encore des crédits sur 20 ans, il est plus que probable que le monde ne s'arrêtera pas en 2012... Si en plus vous pensez qu'après le 21 décembre 2012 nous allons rentrer dans une nouvelle ère d'amour, que les humains vont vivre en harmonie, alors là, oui, vous êtes vraiment un gros neuneu...

Quelques faits :

- Les mayas, au demeurant des gens très sympatiques, qui pratiquaient encore en 1500 des sacrifices humains, n'étaient pas très avancés en astronomie, pas plus qu'en médecine, en mécanique (ils ne connaissaient pas la roue par exemple), pas plus qu'en autre chose. Ils se sont par ailleurs quasi autoexterminés bien avant l'arrivée des espagnols au Mexique. A l'arrivée des espagnols, la culture dominante est Aztèque, il reste quelques mayas vers le sud du Mexique et au Guatemala actuel. En 1500 les mayas pensaient encore que la Terre était plate, alors que les grecs, 2000 ans plutôt avaient compris que la Terre était ronde. Mais ni les grecs ni les mayas n'avaient la moindre idée de l'expansion de l'univers. Lorsque l'on voit Mercure, elle est tantôt d'un côté du soleil, tantôt de l'autre. On la voit soit en "étoile du matin" ou "étoile du soir". Les mayas avait deux noms pour le même objet, parce qu'il n'avait pas compris qu'il s'agissait de la même planète passant d'un côté ou de l'autre du soleil.

- Si les mayas avaient été développés, il est probable qu'ils auraient développé un peu de technologie, et vers l'an 800, à l'apogée de leur civilisation, pourquoi n'auraient ils pas traversé l'océan, arrivés en Europe et nous auraient réduits en esclavage... Tout ça pour expliquer rapidement que les humains sont tous les mêmes, et s'ils ont la possibilité d'exploiter d'autres, ils le font. Tous, et à toute époque. Penser l'inverse (les mayas étaient sympatiques et les espagnols méchants :)), est puéril et raciste. On voit la difficulté actuelle dans nos sociétés pour accepter des croyances trop différentes des nôtres. Par exemple, l'excision est interdite en France. Nous ne respectons pas, et avec raison, des coutumes barbares issues d'une autre culture que la nôtre. Il est évident que lorsque les espagnols sont arrivés dans des cultures qui pratiquaient les sacrifices humains, il leur était impossible de l'accepter, et la grande différence de technologie entre les uns et les autres explique facilement ce qui est arrivé à l'époque. Comme le disait (avec raison) Mr Guéant, toutes les civilisations ne se valent pas, et une civilisation qui pratique des sacrifices humains (sur le dos des peuplades voisines par ailleurs) ne mérite pas de survivre.

- Les mayas avaient un calendrier assez complexe (on trouve ça très facilement sur internet), dont on sait, si les calculs de correspondance sont exacts, que un de leur cycle long arriverait à terme le 21 Décembre 2012. La fin d'un calendrier est généralement suivie par... un nouveau calendrier, une bonne fête et puis c'est tout... :) La seule prévision correcte que l'on peut faire à partir du calendrier Maya est que 11 jours après le 21 Décembre 2012, nous serons en 2013... On peut également prévoir qu'un certain nombre de ces blaireaux de néomayas vont "revoir" la date de la fin du monde, pour une autre date antérieure, parce que finalement, non, la traduction n'avait pas été bien faite, bla, bla, bla.....

- Il n'y a aucune raison de penser que 2012 sera différente des autres années, il s'y passera des choses, mais il est très peu probable que ce soit l'année de l'apocalypse. Très peu probable, dans le sens de aussi probable que n'importe quelle autre année, et sachant par ailleurs que dieu n'existant pas, l'apocalypse non plus. Ce n'est pas la première fois que des idiots prévoient la fin du monde, et jusqu'à présent, de manière systématique, ils se sont révélés être... des idiots.

Examinons tout de même, au moins pour en rire, la teneur des arguments que l'on peut retrouver sur de nombreux sites internet consacré à 2012....

- "Le 21 Décembre 2012, le soleil sera aligné avec le trou noir central de notre galaxie". D'une part, c'est faux, le soleil ne peut jamais s'aligner avec le trou noir central de la galaxie, il passe "dans le même secteur" toutes les années à la même date, qui par ailleurs est le 17 Décembre, pas le 21. Evidemment, les mayas dont la science leur avait permis de connaître les lois de la gravitation savaient ce qu'était un trou noir (hum....). Remarque s'ils avaient su, ils auraient pu calculer qu'à la distance où il est, il n'a aucune forme d'attraction sur nous. Lire le texte sur les alignements planétaires et également celui sur la lune où je calcule la formidable attraction qu'exerce sur nous le trou noir central de la galaxie...

- Il n'y a aucun alignement planétaire notable en 2012. Au 21 Décembre, Mars sera pas trop loin du soleil, Jupiter dans le milieu du ciel, Saturne visible quelques heures avant le lever du soleil, Vénus et Mercure proche du soleil. Quand il se passe un alignement planétaire, il ne se passe rien à cause de cet alignement (il ne se passe soit rien, et s'il se passe quelque chose, ce n'est pas lié aux planètes).

- Un des problèmes qu'ont eu les mayas lorsqu'ils ont rencontré les espagnols est qu'ils avaient des armes primitives, alors que les espagnols avaient des épées en acier et des arquebuses. Il ne possédait pas la métallurgie. Dans ce contexte, on se demande comment les imbéciles de néomayas en sont venus à imaginer que les mayas savaient ce qu'était le champ magnétique et imaginer que par exemple en 2012, le champ magnétique de la Terre s'inverserait. Ils ne possédait pas de métal, et encore moins d'aimants ni de boussole (qui viennent de la Chine). Très très fort... La découverte de l'inversion des pôles magnétiques a été faite en 1905, avec une technologie juste un poil supérieure à celle des mayas, et si nous savons qu'il y a des inversions, nous ne savons pas exactement encore aujourd'hui comment ces inversions se produisent, ni comment en prédire la date. Les mayas, si, bien sûr :) Ce que nous savons est que durant la préhistoire ces inversions se sont produites plusieurs fois, et qu'il y a toujours des humains sur Terre. Là aussi, il n'est pas très compliqué d'aller chercher sur des sites sérieux (d'instituts scientifiques actuels) de l'information sur l'inversion des pôles magnétiques et de se faire une idée rapide sur le sujet.

- Une des beautés des prophéties néomayas est qu'en 2012, bien sûr, la planète Nibiru va rentrer en collision avec la Terre. Il est d'ailleurs connu que les mayas connaissaient assez bien la civilisation mésopotamienne, vu que Nibiru est lié à la planète Jupiter chez les babyloniens. On n'est pas à ça près. Evidemment pas de planète Nibiru dans le ciel. S'il existait une telle planète (donc dans le système solaire depuis 4.5 milliards d'années) elle aurait, lors de ses passages fréquents, perturbé les orbites des autres planètes et nous ne serions pas ici pour en parler. Pour des golios qui pensaient que la terre existait depuis quelques milliers d'années, passe encore. Mais bon, le système solaire a environ 4.5 milliards d'années d'âge et une planète tournant par exemple en 3000 ans aurait déjà fait  1.5 millions de fois un passage à l'intérieur du système solaire et c'est largement suffisant pour y semer la panique. S'il y avait une planète avec une orbite très elliptique (pour pouvoir passer à l'intérieur du système solaire et passer près de la terre), le système solaire tel que nous le connaissons n'existerait pas. Pour rentrer en collision avec la Terre en 2012, elle aurait déjà été largement détectée par les programmes de recherches d'astéroïdes. En ce moment (ce texte a été écrit en 2011), elle devrait être observable avec une paire de jumelles et bien que sur youtube on trouve des vidéos foireuses montrant des reflets de lumières prétendant être Nibiru, pas de Nibiru dans le ciel. Nous voyons ici une pseudo secte (parce qu'il faut réellement être vraiment très croyant pour croire des débilités pareilles), qui va chercher à tout prix dans l'information scientifique une justification de ses délires. Pas de planètes Niburu, mais quand en début Décembre 2010, un amateur russe découvre une comète, on est reparti pour un tour. L'amateur en question Leonid Elenin est un de ces amateurs qui recherchent des astéroïdes. Lorsque l'on découvre une comète, on calcule son orbite, et on connait d'une part sa distance au soleil et sa distance à la Terre. On peut aussi calculer la courbe théorique de brillance de la comète dans les mois qui suivent. Cette brillance varie évidemment avec la distance au soleil, température plus élevée, plus de production de gaz, et plus proche de la Terre, plus brillante pour nous. Il s'avère que les premiers calculs montrent que la comète pourrait atteindre la visibilité à l'oeil nu en... 2012. Dans la pratique, et c'est vraiment pas de chance pour les néomayas, cette comète va briller nettement moins que prévu, elle est même en train de se désintégrer complétement en ce moment (Septembre 2011). Elle s'est désintégrée complétement par la suite (phrase rajoutée en 2012). La date de début découverte en début Décembre n'est pas anodine. Les comètes sont numérotées un peu comme les astéroïdes. Si la comète est découverte dans la première quinzaine de Janvier de 2011, son "matricule" est 2011A, suivi d'un autre numéro. Si elle est découverte dans la seconde quinzaine de Janvier, 2011B, et ainsi de suite. Il y a 24 "quinzaines" dans l'année, on n'utilise pas le I parce que ressemblant au 1 (comète 2011I1) ni le Z. Or début Décembre, le matricule de la comète Elenin est 2010X1, ha, ha... X, comme la planète X, la dizième planète. Il n'en faut pas plus pour que ces cerveaux mous imaginent qu'ils tiennent là la comète parfaite... Sauf qu'elle ne verra certainement pas 2012. Il y a une mouvance d'imbéciles qui croient en tout un tas de choses. Les plus gratinés sont ceux qui croient au channeling. En gros, il y aurait des êtres choisis par des extra terrestres, et ceux çi communiquent à travers de leurs channels, et envoient des messages à ces humains. Dans le monde normal, tout ça tient de la psychiatrie, mais sur internet, on trouve des imbéciles pour y croire et apparemment ils ont du temps libre pour répandre leurs débilités. Il est hallucinant de surfer un peu sur le web en recherchant les mots conspirations etc... hallucinant et effrayant.

La chose positive est qu'il ne se passera pas plus de choses en 2012 qu'avant ou après. Et on peut espérer qu'en 2013 ces porteurs d'apocalypse reculeront la date, mais cette fois çi, certaine :), de l'apocalypse à au moins quelques décennies dans le futur, pour qu'ils nous foutent au moins la paix pendant un certain temps. Il y a là tout un thème d'étude pour ceux que la nature humaine intéresse. Comment une affaire aussi ridicule que celle çi a t'elle pu prendre de l'importance ?

Comme expliqué ici, je passe mon temps à expliquer au public ce qu'est le ciel, et également ce qu'il n'est pas. L'aspect positif de 2012 est qu'en 2013 on n'en parlera plus. Restera l'astrologie, les ovnis, les religions, etc...